Interprétation pour les nouveaux arrivants de la communauté LGBTQIA

Un nombre croissant de demandeurs de statut de réfugié font une demande d’asile au Canada pour cause de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre. Leurs arrivées au Canada impliquent souvent une attente qu’ils peuvent désormais vivre librement en toute dignité et respect. Cependant, nous avons beaucoup à apprendre en tant que société avant que ces attentes deviennent une base de référence. Dans notre société, il existe encore des suppositions largement répandues que l’identité sexuelle des personnes correspond à celle qui leur a été attribuée à la naissance et que les gens sont tous hétérosexuels. Ceci peut instaurer un environnement où les discours, les actions, les décisions, les politiques et les structures blessent et excluent les personnes qui n’ont pas la même expérience. Ceux qui s’identifient à la communauté LGBTQIA (lesbiennes, gays, bisexuels, trans, personne queer, intersexué et asexué) sont confrontés à des structures d’exclusion de tous types quotidiennement.

Quel est le rôle du professionnel langagier?

Les interprètes peuvent être les premiers points de rencontre des demandeurs d’asile de la communauté LGBTQIA*. Les responsabilités et les défis qui en découlent sont importants. Les interviewers, les interprètes, et même les demandeurs d’asile peuvent ne pas être familiers avec la terminologie respectueuse à employer. Les sujets qui sont traités dans ces conversations sont culturellement et religieusement sensibles et peuvent être difficiles à en parler. Les interviewers peuvent hésiter à poser des questions personnelles ou inversement peuvent poser des questions qui sont extrêmement personnelles. Quant aux interprètes, ils sont sous pression de reproduire les équivalents exacts des termes qui n’existent peut-être pas dans toutes les langues. Le nouvel arrivant appartenant à la communauté LGBTQIA peut se sentir en danger et choisir de ne pas se confier. Ceci empire davantage sa situation et réduit l’efficacité du service qu’il recherche. Comment pouvons-nous apprendre plus? Reconnaissant les défis auxquels sont confrontés les fournisseurs de services, les interprètes et les nouveaux arrivants de la communauté LGBTQIA*, une formation a été mise au point par le Kitchener-Waterloo Multicultural Centre, en partenariat avec l'Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI).

The aims of this training is to:

  1. Acquisition introductive des problèmes de sensibilité fréquemment rencontrés par les nouveaux arrivants de la communauté LGBTQIA*
  2. Apprentissage de la terminologie LGBTQIA* (acceptable et inacceptable) Bureau 416 467-3097 www.mcislanguages.com Ligne sans frais 888 990-9014 Interprétation | Traduction | Formation
  3. Comprendre l’impact que les valeurs et les attitudes personnelles peuvent avoir sur les clients de la communauté LGBTQIA*
  4. Analyser et utiliser des principes éthiques lors des situations difficiles. Celles-ci peuvent survenir lorsque les interprètes travaillent avec les nouveaux arrivants de la communauté LGBTQIA*
  5. Prise de conscience des ressources locales, provinciales et internationales disponibles pour les interprètes et les nouveaux arrivants de la communauté LGBTQIA*

Coûts : CAD$95.00 + HST

Inscrivez-vous maintenant