MCIS's Social Impact Story

Our community

Depuis sa création en 1989, MCIS s’est consacrée principalement aux personnes vulnérables et à leurs droits d’accès aux services publics importants qui sont primordiales en situations de crise. MCIS a facilité la communication entre les personnes parlant peu d’anglais/français dans le besoin et a fourni une gamme de services dans le secteur public : centres d’hébergement, forces de l’ordre, agences de santé et organisations du système de justice pénale.

Les principaux bénéficiaires de MCIS sont les personnes confrontées à des barrières linguistiques qui ont besoin de solutions linguistiques professionnelles pour obtenir des informations et des services importants (santé, droit, éducation, emploi afin d’accroître leur capacité à prendre de décisions réfléchies. Notre recherche a démontré que cela aura un impact sur le bien-être général des bénéficiaires et de leur sécurité dans la communauté. En d’autres termes, le renforcement de l’accès crée des communautés plus saines. La mission de MCIS consiste donc à améliorer l’accès aux informations et aux services essentiels grâce à des solutions linguistiques de haute qualité. La vision de MCIS est de connecter les gens du monde entier à travers les langues en étant leur voix sur la scène internationale.

En 2007, MCIS a reçu une subvention fédérale de deux ans accordée par la Supporting Community Partnerships Initiative pour administrer les services d’interprétation à 14 agences municipales desservant les sans-abri et les personnes à risque de le devenir. La même année, une subvention du ministère du Procureur général a été obtenue pour procéder à l’évaluation des besoins et développer la capacité de la communauté en matière de services d’interprétation.

Le résultat – un rapport intitulé « Donner la parole » est une étude de recherche qui a identifié les besoins en services linguistiques des personnes âgées, des jeunes, des enfants et des membres de la famille des victimes d’homicide. Des recommandations ont ainsi été formulées pour le financement des services d’interprétation professionnels destinés aux populations susmentionnées.

Le rapport a également influencé diverses politiques et a poussé à la création des initiatives telles que l’Initiative des partenariats de lutte contre l’itinérance (IPLI) qui nous permet de fournir des services gratuits aux centres d’hébergement suivants :

  • Christie Refugee Welcome Centre
  • COSTI
  • Covenant House
  • Good Shepherd Refugee Social Ministries
  • Nellie’s
  • Salvation Army Evangeline Residence
  • Salvation Army-Toronto Harbour Light Ministries
  • Second Base – Youth Shelter, Scarborough
  • Sojourn House
  • Street Haven
  • Toronto Community Hostel
  • Toronto Housing Connections
  • West Neighbourhood House
  • West Toronto Housing Help Service
  • Woodgreen Red Door Family Shelter